Comme vous le savez, une explosion catastrophique a secoué Beyrouth au début du mois. Le Liban était déjà dans une crise économique critique avec un taux de chômage élevé et une pauvreté croissante, une situation qui n’a fait qu’empirer avec la pandémie COVID-19. L’explosion de 2750 tonnes de nitrate d’ammonium dans la capitale a plongé le pays dans une crise extraordinaire. « L’explosion a détruit deux des plus grands et des plus importants hôpitaux du pays », a déclaré Eliane Abikheir, chef de projet d’ADRA Liban. « Nous étions déjà dans une situation où le personnel de santé manquait d’équipements et de médicaments, et la capacité des hôpitaux était proche du point de rupture. Maintenant, nous n’avons plus non plus de port principal pour recevoir de nouveaux équipements« . A l’instar de nombreux bureaux ADRA dans le monde, ADRA France a réagi immédiatement à l’annonce de cette catastrophe et contribué à l’effort humanitaire à hauteur de 5000 euros. Alors que Beyrouth se remet du choc de cette terrible tragédie, les équipes d’ADRA travaillent sans relâche pour soutenir la communauté ; nous avons besoin de votre aide de toute urgence ! Vous pouvez faire un don sur le site ADRA France. Merci d’avance pour votre générosité !