La RDC (République démocratique du Congo) traverse sa pire crise d’Ebola avec plus de 530 cas confirmés à ce jour. 313 décès enregistrés sont déplorés à cause de la maladie. Les villes de Beni, Kalunguta et Katwa sont les zones à risque les plus sévèrement touchées par la maladie et nécessitent une intervention continue d’urgence.

La nouvelle vague d’épidémie d’Ebola déclarée dans le pays, depuis plus de 3 mois déjà, est  accentuée par les problèmes de sécurité locaux. En effet les conflits armés ont fait barrage à l’aide humanitaire pendant plusieurs jours et les récentes élections présidentielles risquent d’aggraver les tensions. L’annonce des résultats a d’ailleurs été reportée pour ne pas réveiller d’autres hostilités.

De retour du Congo vers la Suède, un homme a récemment fait l’objet de tests et d’une stricte surveillance, et est heureusement non porteur du virus. La MVE (Maladie à Virus Ebola) étant très contagieuse et mortelle et fait peur ; la prudence est de rigueur. Le premier cas recensé à Beni a développé les premiers signes une semaine avant de mourir. À la veille de son décès, le patient avait consulté un centre de santé privé puis un guérisseur traditionnel.

La prévention étant l’arme la plus efficace contrôler le virus Ebola, ADRA Congo effectue des campagnes d’information dans les églises adventistes et les écoles dans des zones affectées. En complément de cette campagne, ADRA se prépare aussi à mettre en place une projet d’Eau et d’Assainissement pour lutter contre la maladie.

Afin de participer à l’amélioration de la santé des populations dans les zones à risque, vous pouvez  envoyer votre don à :

ADRA France, Réfugiés & Migrants

IBAN: FR76 1027 8064 5000 0218 5930 138, BIC: CMCIR2A,

ou via Paypal par carte bancaire en toute sécurité en vous rendant sur le site adra.fr