RESUME de la PREDICATION du pasteur Jean-Jack CHAFOGRACK du 18 avril 2015

Texte de référence : 1 Thessaloniciens 5.12 et 13.

Nous sommes en l’an 52 après Jésus-Christ, Paul est à Corinthe. Il est bouleversé par l’annonce du décès d’un frère de Thessalonique. Toute la communauté est émue car ce frère qui attendait le retour de Jésus-Christ est décédé avant que Jésus revienne. Paul ressent donc le besoin d’écrire aux frères de Thessalonique un courrier pour leur rappeler toutes les choses qu’il leur avait enseignées quelques mois auparavant. Avant de conclure son courrier, il leur rappelle notamment les relations qui doivent exister entre l’Eglise et ses dirigeants.

Ces versets nous rappellent que, systématiquement, lorsque Paul passait dans les Eglises pour prêcher l’Evangile, il tenait à encadrer les chrétiens. Il établissait des anciens et des diacres et diaconesses, lesquels avaient pour tâche d’amener la communauté à prêcher.

Paul rappelle que les membres doivent avoir de la considération pour les dirigeants de l’Eglise, que les anciens sont appelés à administrer l’Eglise locale (diriger, enseigner, planifier, exhorter, prêcher, édifier) et qu’ils sont mis à part pour un ministère particulier.

Ce qui est vrai pour les anciens l’est aussi pour les diacres et les diaconesses afin de pouvoir maintenir l’unité de l’Eglise et contribuer à l’épanouissement de la communauté.

Dans cette Eglise, il y a eu des disputes et des dissensions, ce qui a suscité l’émergence du diaconat pour maintenir l’unité et la paix au sein de la communauté. Ce ministère important, lié à la présence auprès des individus, est un service pour le Seigneur.

On répond à l’appel de Dieu pour servir dans ce ministère. Paul, soucieux, rappelle un élément essentiel à la relation entre les responsables d’Eglise et la communauté : avoir de la considération, de l’affection et de l’amour les uns pour les autres.

Les dirigeants et les diacres et diaconesses ont besoin du soutien de l’Eglise pour exercer leur ministère. Ils contribuent par leurs actions à maintenir l’unité au sein de celle-ci. Notre rôle consiste à leur témoigner de l’affection et de la considération.

Comment montrer notre affection et avoir de la considération pour nos responsables ?

  • En contrôlant les tendances naturelles qui consistent à critiquer ce qui ne va pas. Paul rappelle que nos responsables peuvent aussi être découragés, c’est la raison pour laquelle il nous demande de penser à eux avec amour.
  • En priant pour eux. Ils ont besoin de nos prières. Prenons l’habitude non seulement de prier, mais aussi de les encourager et de les réconforter.A l’image de Jésus-Christ lui-même qui a dit : « A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres« .
  • Nous sommes appelés, au travers des services de consécration, à nous engager à prier, à soutenir, à aider dès que c’est nécessaire toutes les personnes qui se mettent au service de l’Eglise, pour qu’elles puissent avoir plus de plaisir et d’amour à répandre l’Evangile, à avoir beaucoup plus de bonheur et de joie à vivre ce lien de la perfection qu’est l’amour.